Mitaine écarlate

Je craque pour les recettes spectaculairement simples et savoureuses!

19 novembre 2012

Croustade au cacao et aux petits fruits, et nourrir sa vie de défis.

photo (8)

Tout dernièrement, je vous parlais de bouleversement, puis de calme. Trouver l'équilibre entre l'un et l'autre, voilà tout un défi! C'est souvent tout l'un ou tout l'autre, mais lorsqu'on arrive à bien doser la vie qui nous arrive, à composer avec les obstacles qui se présentent, à reconnaître les occasions de bonheur qui surviennent et à en profiter pleinement, et à confronter les défis et changements avec positivisme, on s'en sort plutôt bien finalement! Personnellement, j'ai beau aimer le calme de temps à autre, impossible de nier ma nature profonde. Je suis une fille d''action et proactive qui carbure aux émotions fortes. Il faut que ça bouge. Depuis longtemps, c'est moi qui provoque le changement, et j'aime ça. Parfois, ça rapporte, parfois, ça ne rapporte pas. 

photo 4

Il y a quelques semaines, assise en face d'une très bonne amie, j'ai réalisé toute l'importance de nourrir sa vie de défis. Qu'il s'agisse de défis professionnels ou personnels, c'est par leur entremise qu'on se réalise, qu'on se dépasse et qu'on bâtit sa propre estime. Mon fils, qui a eu trois ans  hier, constitue, bien malgré lui, probablement le plus grand défi de ma vie. Il m'encourage constamment à me dépasser, à devenir une personne meilleure, plus patiente, plus à l'écoute, plus attentionnée, mieux organisée, etc. Mais en dehors de lui, l'envie d'aller toujours plus loin demeure vivante. L'année prochaine, j'aurai 40 ans. Ça me prenait un défi de taille pour souligner l'événement. La participation au Marathon de montréal de l'automne 2013 s'est alors imposée d'elle-même. Ce sera une expérience inoubliable, tant avant, pendant qu'après. Je vous en redonnerai des nouvelles, très certainement! L'entraînement officiel débutera dès le printemps prochain. C'est seulement une fois cette décision prise et l'inscription faite que j'ai appris que le bureau organisait cette semaine un cocktail-conférence avec comme invité d'honneur Pierre Lavoie, un grand athlète et un homme inspirant, qui viendra nous prodiguer des conseils sur la manière d'aborder le changement avec positivisme, justement. Dans la vie, rien n'arrive pour rien. Ce sera, j'en suis certaine, une rencontre mémorable.

photo 1photo 3

«Tu as quel âge, Milou?»

«Euh... Troooois ans!» 

Alors, voilà, tu as déjà trois ans. Comment cela se fait-il que je n'ai pas vu le temps passer? Heureusement, encore aujourd'hui, tu me laisses te bercer comme un bébé, le soir venu. Mais jusqu'à quand me le permettras-tu? Parfois, quand tu dors, je viens doucement et secrètement humer tes cheveux. Je te confierai ce secret un jour, quand tu seras plus vieux. Tu sais, même si je ne te le dis pas, pour toi, je ferais vraiment n'importe quoi. Tu es l'amour de ma vie, ma force, mon ancre. Je t'aime comme le gros ciel.

photo 3

Ce «dessert spécial», comme tu l'appelles, il est pour toi, forcément. Parce que dernièrement, tu t'es enfin décidé à manger ces petits fruits dont moi je raffole. Le chocolat, c'est pour toi aussi, évidemment. Parce que jamais tu ne seras privé de toutes ces délicieuses saveurs que la cuisine a à offrir, crois-moi. J'y verrai personnellement!

Bonne fête à toi!

photo 2photo 1

Croustade au cacao et aux petits fruits

2 tasses de flocons d'avoine
1 tasse de farine de blé entier
3/4 tasse de cassonade
1/4 tasse de cacao permis (attention à la présence possible de produits laitiers)
1 c. à thé de bicarbonate de soude
1 pincée de sel
2/3 tasse d'huile de canola
3 tasses de petits fruits rouges frais ou décongelés
Le jus et le zeste d'une orange
1/3 tasse de sucre

Garniture (optionnelle) : soya à fouetter Soyatoo!

Préchauffer le four à 375°F. Dans un bol, bien mélanger les flocons d'avoine, la farine, la cassonade, le cacao, le bicarbonate de soude et le sel. Incorporer l'huile et bien mélanger de nouveau. Étendre les 2/3 de la préparation dans un moule préalablement graissé. Bien presser et réserver. Dans un second bol, mélanger les petits fruits, le zeste et le jus d'orange, et le sucre. Répartir ce mélange sur la croûte. Recouvrir avec le reste de la préparation aux flocons d'avoine. Bien presser. Faire cuire pendant 30 minutes. Laisser refroidir et réfrigérer quelques heures avant de servir. Accompagner de garniture fouettée au soya (ou au riz).

Un bon p'tit dessert adapté d'une recette du livre Déjouer les allergies alimentaires.

Posté par Ninnie à 12:28 - h. Desserts - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Miam miam

    Et de très bons conseils pour se détendre...

    Posté par Helene, 19 novembre 2012 à 19:52
  • Les Défis

    Ne lache surtout pas, la vie continue et tu doit penser a toi

    Posté par Robert, 21 novembre 2012 à 16:52

Haut de la page

Laisser un commentaire