Mitaine écarlate

Je craque pour les recettes spectaculairement simples et savoureuses!

25 juillet 2007

Carnets de voyage - Bruxelles, ma belle

Partir à l'étranger apporte son lot de rêves, de projets et de préparation, et aussi, chez moi, de préoccupations. Que voulez-vous, je suis de nature inquiète. Avant de quitter Montréal, je craignais d'oublier tout plein de trucs: rendez-vous, adresses, directions, numéros de téléphone. Endroits à voir? Trucs à faire? Souvenirs à rapporter? Faites que je n'oublie rien! Plus le grand jour approchait, plus j'avais l'impression de me perdre dans un tas de détails pour la plupart assez futiles. Bref, j'étais préoccupée. Excitée mais préoccupée. Et que mon avion ait plus d'une heure de retard le jour du départ n'a certes pas amélioré mon cas, d'autant plus que j'avais ensuite un train à prendre vers Bruxelles. Mais, tout s'est enchaîné rapidement et je n'ai guère eu le temps de m'en faire avec quoi que ce soit. D'un seul coup, la panique a disparu et, une nuit blanche plus tard, exténuée mais toujours bien éveillée, je montais dans le TGV. À moi Bruxelles...

En cliquant sur les photos de voyage, vous serez automatiquement dirigé vers l'album complet sur Bruxelles.

Menneken PisPrès du Musée du costume et de la dentelleGrand-Place

Le soir de mon arrivée, l'excitation est à son comble. Moins d'une demi-heure me sépare d'une rencontre plutôt unique. J'oublie vite ma fatigue, la pluie et l'absence d'eau chaude de mon appartement. Je sors au pas de course et tiens maladroitement mon parapluie d'une main et le plan de la ville de l'autre. Je pousse la porte de chez Arcadi, entre et parcours la salle du regard. La charmante Claire se lève pour m'accueillir. Elles et les deux Catherine sont tout sourire. D'emblée, je sens la complicité s'installer. Correspondre pendant des mois aura permis de tisser des liens, que je devine déjà dans les regards.

La soirée est ponctuée de conversations enjouées, de pointes de tartes à la carotte, d'aubergines gratinées, d'une légère timidité et d'une serveuse plutôt brusque et impolie. Mais qu'importe! Rien n'arrive à gâcher cette première rencontre. Bientôt cependant, ma nuit blanche me rattrape. Nous nous fixons rendez-vous le lendemain matin, 10h. Sur le chemin du retour, j'ai peine à croire que je suis enfin ici, que tous mes plans se concrétisent maintenant. Ce soir-là, je me fais une promesse: cesser de m'inquiéter pour rien. Cesser de croire que je vais oublier les rendez-vous, les numéros, les directions, les trucs à rapporter... Ce soir-là, je me promets une chose, une seule: ne jamais avoir en tête hier et demain, vivre pleinement et uniquement le moment présent, tout le temps. Je vous le dis tout de suite: pendant 14 jours, je n'ai jamais failli à cette promesse.

Enseigne d'un estaminetAu pain quotidienLimonade maison à la menthe

Les deux journées suivantes, nous sillonnons toutes les trois les quartiers et les rues de Bruxelles, partageant notre temps entre activités culturelles, échanges de bons tuyaux et visites d'adresses gourmandes incontournables. Du Musée du costume et de la dentelle à Notre-Dame de la Chapelle, en passant par la Grand-Place, le Sablon et le Manneken Pis, sans oublier les boutiques et épiceries fines Dill & Kamille, Bio Shop, Claire Fontaine, l'Univers du thé et, bien sûr, Marcolini. Mon coup de coeur? La célèbre biscuiterie artisanale Dandoy qui enivre par ses odeurs de pain d'épices, son décor rustique, ses moules de bois en forme de Saint-Nicolas et ses irrésistibles petits pots de confitures. Merci les filles pour l'anecdote. Je me laisse tenter et choisis la confiture aux spéculoos et à l'orange.

Pour casser la croûte le premier jour, Claire et Catherine m'invite à m'asseoir à la grande table centrale du Pain quotidien, maître incontesté des tartines et champion de la limonade maison. Ici, ça sent le bon pain chaud et croustillant, le basilic, les tomates, l'huile d'olive, le chutney, les fromages goûteux et les noisettes grillées. L'endroit me rappelle notre Olive & Gourmando du Vieux-Montréal. Le lendemain, nous découvrons ensemble Tea & Eat, où l'on nous sert avec enthousiasme des plats sains, gourmands et délicats, le tout dans un décor zen et contemporain.

IMG_5655.JPGIMG_5790.JPGDandoy - Pains d'amandes

Impossible de passer sous silence la grande sortie du lundi soir: l'Atelier des chefs! Alors que nous déambulons dans la boutique et feuilletons les nombreux livres de cuisine en vente au sous-sol, les participants arrivent. Le petit groupe se forme et bientôt, je reconnais Sarah, qui m'avait si gentiment fait part de son envie de me rencontrer. Je suis ravie, ça commence bien! Puis, c'est Marion qui me reconnaît et me sourit. La soirée ne peut que bien se dérouler! Au menu? Financiers à la framboise, soupe de fraises au basilic, variation sur le caramel et crumble de framboises au vinaigre balsamique blanc (étonnant et délicieux, et déjà adopté). Autour de la table? Des gens passionnés et curieux de cuisine, un jeune chef talentueux et sympathique, un hôte adorable et attentionné, du bon vin, des gourmandises, une dégustation d'huile de truffe par une incurable détractrice des champignons, des échanges dynamiques et du rire. Dans le moment présent, je me sens tout à coup franchement très privilégiée. Un seul bémol... le manque de temps pour apprendre à connaître davantage Sarah et Marion.

Atelier des chefsAtelier des chefsÀ table à l'Atelier des chefs

Au matin de ma troisième et dernière journée à Bruxelles, je pars explorer seule, sous la pluie battante, quelques adresses prises en note: entre autres, le très beau Musée du cacao et du chocolat, la majestueuse cathédrale Saint-Michel et Gudule, le Palais royal et le très impressionnant Musée des instruments de musique. Cette dernière visite constitue un véritable coup de coeur. Équipée de mon audio-guide sous forme de casque à infrarouge, j'admire et j'écoute les quelques 200 instruments présentés, qui font l'éloge de l'art musical, de l'Antiquité grecque à la musique de Varèse du milieu du XXe siècle.

En fin d'après-midi, je profite des quelques rayons de soleil pour faire une pause dans le Parc de Bruxelles et savourer une glace à la pistache non loin du quartier des quais.

IMG_5883.JPGIMG_5917.JPGIMG_6057.JPG

Le soir venu, je boucle valise et trouve difficilement le sommeil tant l'excitation recommence à monter. Je me calme en réfléchissant au moment clé de ce court séjour. Vous vous en doutez peut-être? Jusqu'à maintenant, manque-t-il un morceau au casse-tête? Réfléchissez. Selon vous, c'est possible une rencontre entre blogueuses de cuisine sans recette ni cuisine? Avant mon départ, Catherine a eu la brillante idée de nous inviter à cuisiner en trio chez elle. Je garderai longtemps en mémoire cet agréable moment de partage et de convivialité. Quelle chance de cuisiner dans la seule et unique cuisine des Tours et tartines, non? Pour l'occasion, rien de bien compliqué: des fromages, des fruits et légumes frais et un peu de créativité. Claire, Catherine? Encore une fois merci.

Salade de pommes et d'épinards en coupelles de parmesan, sauce crémeuse au bleu...
...ou le blues des adieux.


Donne 4 portions

Ingrédients

  • 2 tasses de fromage parmesan râpé
  • Herbes séchées ou fraîches (facultatif)
  • 2 pommes rouges, coupées en tranches ou en petits cubes
  • 1 pomme verte, coupée en tranches ou en petits cubes
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 2 poignées de bébés épinards
  • 1 poignée de luzerne
  • 1 poignée de pignons grillés
  • 1/2 tasse (125 g) de fromage bleu émietté
  • 125 ml (1 pot) de yogourt nature
  • 1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
  • 1 1/2 c. à soupe de vinaigre de vin blanc (ou de riz)
  • 50 ml d'huile végétale
  • 1 gousse d'ail hachée (facultatif)
  • Sel et poivre, au goût
  • 1 c. à soupe de jus de citron

coupellesparmesan_2coupellesparmesan_3

Préparation

  • Sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé, former des cercles de parmesan d'environ 12 cm.
  • Enfourner sous le gril de 5 à 7 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit bien doré et que plusieurs bulles se soient formées.
  • Retirer du four, éponger rapidement à l'aide d'un papier absorbant et mouler les cercles sur des verres cylindriques ou de petits bols renversés.
  • Verser le jus de citron sur les morceaux de pommes.
  • Dans un saladier, mélanger les épinards, la luzerne et les pommes citronnées. Ajouter la moitié des pignons grillés.
  • Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la sauce au bleu. Verser un petite quantité sur la salade et touiller. Ajouter de la sauce si nécessaire (au goût).
  • Disposer dans les coupelles de parmesan et décorer avec les pignons grillés restants.

saladepommesaubleu

Haut de la page

Posté par Ninnie à 07:19 - b. Entrées chaudes et froides - Commentaires [35] - Permalien [#]

Commentaires

    Un lien vers ta recette

    Bonjour Ninnie,

    Un p'tit mot pour te dire que j'ai mis un lien vers ta recette dans mon dossier sur la pomme - Suggestions de recettes

    http://www.chezfrances.com/annuaire/modecuisson-fruit-pomme.php


    Merci pour toutes les belles recettes que tu nous offres.


    Bonne journée!

    Posté par Frances, 13 octobre 2008 à 14:15
  • Hé bien quel voyage! Quelles belles recontres!
    Il me tarde d'entendre la suite. Tes photos sont sublimes et cette coupelle de parmesan me donne envie.
    Bravo, j'aurai aimé y être. Il doit être trés difficile pour toi d'atterir aprés cette belle aventure.
    Dis nous en plus ...

    Posté par mcc, 25 juillet 2007 à 07:49
  • Et dire que j'ai traversé la Belgique sans même passer par Bruxelles... Ton récit et tes (très jolies) photos donnent envie d'y aller...

    Posté par bookworm, 25 juillet 2007 à 08:04
  • Je comprends tes angoisses avant de partir, je ne suis allée que trois jours à paris en mai et sans avoir à traverser l'atlantique et j'avais pas mal tourné et retourné dans ma tête plein de questions avant les fameuses rencontres. En tout cas on dirait que ce fut un séjour super !

    Posté par bergeou, 25 juillet 2007 à 08:14
  • J'adore te lire! Bruxelles et les Bruxelloises t'ont conquises apparemment!
    Vivement la suite de ton périple!

    Posté par auré, 25 juillet 2007 à 08:21
  • J'aurais été la même que toi, à douter d'oublier quelquechose tout le temps, à stresser à cause d'un retard, à me poser mille questions !

    L'année dernière j'ai passé deux (trop courts) jours à Bruxelles et malheureusement je n'y ai pas passé assez de temps pour visiter tout ce que j'aurais voulu. J'ai la chance de pas habiter à des milles de cette ville, alors je te promets de la découvrir complètement la prochaine fois (et en profiter pour faire un ptit cours de cuisine).

    Quelle chance ce cours de cuisine à 6 mais ! Les tuiles de parmesan me laissent pantoise...

    Bizzzz

    Posté par Flo, 25 juillet 2007 à 08:28
  • Que de souvenirs en si peu de temps, je comprends l'intensité de tes sentiments, ces tuiles de parmesan une merveille !!!
    Bises

    Posté par Edith, 25 juillet 2007 à 08:50
  • Un récit plein d'émotions. Et toi qui avait peur de ne pas trouver les bons mots...!
    La salade que tu nous proposes me mettrait en appétit en plein après midi...

    Posté par $ha, 25 juillet 2007 à 09:01
  • ^^ben rien que ca...bruxelles j'y suis allé 4x, et c'est toujours avec plaisir que j'y retourne...quel récit et quelles photos....un rêve éveillé. merci ninnie pour tout ceci !!! biz

    Posté par Claude-Olivier, 25 juillet 2007 à 09:03
  • Quel joli récit avec de très belles photos. Je suis navrée de ne pas avoir eu l'occasion de te rencontrer, d'ailleurs Marion m'a dit qu'elle pensait qu'on se serait bien entendu. Donc ce sera ou la prochaine fois ici ou bien à Montréal. =)

    Posté par Hilda, 25 juillet 2007 à 09:17
  • Merci de nous faire partager ces beaux moments et cette belle salade! Mais ça me donne vraiment envie d'aller faire un tour à Bruxelles toutes ces images!

    Posté par Melalag, 25 juillet 2007 à 09:46
  • Ravie d'en savoir un peu plus sur ton périple !
    Et quelle jolie recette pour cloturer ce récit !

    Posté par clairel, 25 juillet 2007 à 09:49
  • Voilà. Voilà pourquoi je n'ai rien publié... Parce que je savais que tu le ferais avec brio! J'ai passé deux journées merveilleuses (quoiqu'épuisantes) en ta compagnie et je ne voulais pas briser la magie en publiant un billet à la va-vite. Bon, il va falloir que je convainque Claire d'aller faire un tour au Québec, moi!

    Posté par Mitsuko, 25 juillet 2007 à 09:58
  • Beau carnet de voyage!

    Posté par Babeth, 25 juillet 2007 à 10:11
  • Je suis bien d'accord avec Mitsu je savais que tu ferais un si beau billet, que je voulais que les lecteurs aient la primeur de ta visite à travers tes mots d'abord! J'ai vraiment retrouvé les moments merveilleux que nous avons passés à Bruxelles; pour moi aussi, la salade à 6 mains fut le clou de ton séjour! Il ne faudrait pas me pousser beaucoup pour que j'accompagne Mitsu au Quebec...

    Posté par Claire, 25 juillet 2007 à 10:18
  • Ton billet et tes photos sont superbes! Et donnent envie de se balader et de (re)partir à la découverte de Bruxelles avec des yeux nouveaux, comme lors de ma première visite. Merci!

    Posté par Tiy, 25 juillet 2007 à 10:23
  • Absolument sublime ! La coupelle de parmesan donne carrément envie. Tu n'as pas eu trop de mal à la décoller ? Merci bien pour l'idée en tout cas !

    Posté par Ganesha, 25 juillet 2007 à 11:00
  • C'est tres mignon de lire l'emotion que tu decris si bien de ton escapade bruxelloise! On y sent la joie. Belle salade, de surcroit. J'aime beaucoup les servir comme cela aussi.

    Posté par bea, 25 juillet 2007 à 13:17
  • Quel récit!
    Tu avais besoin de recul et de temps pour nous raconter tout ça, tu as bien fait de ne pas te presser.
    Cette tuile est aussi impressionnante et réussie que ce que j'imaginais quand tu me l'a décrite.
    De la vraie dentelle, du grand art... je sens que je vais vite tester...

    Posté par loukoum°°°, 25 juillet 2007 à 14:01
  • Tu es une inquiète, toi? je ne m'ensuis pas aperçue derrière ton sourire. La coupelle de parmesan me plaît tellement que dès demain, je m'y mets.

    Posté par mamina, 25 juillet 2007 à 14:16
  • C'est vrai que nous n'avions pas eu de récit de ton séjour bruxellois (au passage, je trouve les intentions de Mitsuko et Claire touchantes,cf leur comm.respectif), aussi ai-je lu avec bcp d'attention ton billet.On y retrouve ce qui te caractérise, ces mots choisis, cette sensibilité qui me touche et me "parle" à chaque fois, des émotions palpables. Tu sais parler de ton enthousiasme comme de tes appréhensions, de ta tristesse comme de tes passions mais aussi des autres, le tout avec pudeur et élégance, simplicité et honnêteté (c'est en tous cas ce que je perçois par le prisme de ton blog).
    Enfin, tes photos sont très belles, tu as vraiment ce que l'on appelle un "oeil", j'ai eu bcp de plaisir à parcourir l'album.
    J'espère que tu te réhabitues en douceur à ton univers, que le moral est bon.
    Pensées chaleureuses .
    PS:Je ne sais qui a pris cette photo à L'Atelier où l'on te voit, les mains ds la pâte, mais elle est très jolie.

    Posté par Cécile, 25 juillet 2007 à 16:03
  • Joli compte-rendu!
    Moi aussi j'aurais bien aimé avoir un peu plus de temps... En plus ma journée avait été assez dure, alors je n'étais pas au top de ma forme
    Mais... le Québec me tente bien, alors, pourquoi pas une autre rencontre de l'autre côté de l'Atlantique?
    Bisous

    Posté par SaraKa, 25 juillet 2007 à 16:24
  • Je suis avec Cécile sur mon impression, mais elle le dit mieux que je ne le ferait

    Tu partages si bien tes expériences, en mots et en photos, c'est comme si on t'accompagnais.

    Merci Ninnie

    Posté par Vincent, 26 juillet 2007 à 02:34
  • merci pour toutes ces belles photos et le récit de ton voyage à Bruxelles ,je suis allée là bas l'année dernière et quand je vois tes photos j'ai l'impression d'être avec toi mais comme je suis une fan du Québec ,j'espère avoir l'occasion de retourner à Montréal et de te renconcontrer
    béccos et encore merci Ninnie

    Posté par fanfan95, 26 juillet 2007 à 03:03
  • On s'y croirait presque ... Un petit bonheur !

    Posté par eva, 26 juillet 2007 à 13:14
  • Tu as raison de croire en toi et de te faire confiance, la preuve tu n'as rien oublié et en plus tu nous livres un très joli billet. J'attends la suite...

    Posté par Sophie, 26 juillet 2007 à 13:38
  • J'attends la suite, ton récit est palpitant!

    Posté par Miss Diane, 26 juillet 2007 à 14:32
  • C'est vrai ça, c'est presque comme si on y était! Tu as vraiment du talent pour raconter et tes photos sont magnifiques. Ça donne envie de voyager. Le Dandoy, avec ses petits moules en bois, ça me plairait sûrement. Est-ce qu'ils s'en servent encore? Comme au bon vieux temps!

    Posté par Suzanne, 26 juillet 2007 à 18:25
  • superbe billet!! la coupelle au parmesan m'a tapé dans l'oeil en plus!!

    Posté par Miss Kitty, 27 juillet 2007 à 08:18
  • C'est magnifique ! J'adore l'idée de cette salade dont contenu et contenant se mangent...

    Les vacances à l'étranger t'ont visiblement très bien réussie, te voilà de retour avec de nouvelles recettes toujours plus innovantes !

    Amicalement blog,
    Ingrid

    Posté par Ingrid, 27 juillet 2007 à 11:26
  • Ta coupelle est magnifique ! Et ton réçit également...

    Posté par Marie-Pierre, 27 juillet 2007 à 16:36
  • Très beau voyage! J'ai été très contente de te rencontrer même si j'ai trouvé ça beaucoup trop court!

    Posté par Vinciane, 28 juillet 2007 à 13:21
  • Tu racontes si bien que j'ai l'impression d'être à côté de toi pendant ces belles journées à Bruxelles!

    Posté par Choupette, 28 juillet 2007 à 16:37
  • Je suis émue, ton reportage est beau comme tout! Bisous

    Posté par Lisanka, 29 juillet 2007 à 15:58
  • Moi c'est tes photos que je trouve très inspirantes, mon carnet de croquis aurait été pleins....La salade aussi est sympa

    Posté par awoz, 29 juillet 2007 à 17:38

Haut de la page

Laisser un commentaire