Mitaine écarlate

Je craque pour les recettes spectaculairement simples et savoureuses!

19 octobre 2006

Panforte au chocolat pour maman et papa

Mardi soir, j'ai fait un saut chez mes parents qui demeurent en banlieue de Montréal. Je les voyais pour la première fois depuis leur retour d'Italie, il y a un peu plus d'une semaine. Ils y ont passé près d'un mois et demi, ramenant avec eux de nombreux souvenirs mémorables, et notamment culinaires, bien entendu! Ils ont apprécié la fraîcheur et la simplicité de la cuisine italienne, l'espresso toujours excellent, la variété de pâtes fraîches et les antipasti, le jambon de Parme et le Parmesan, le bon vin évidemment.

C'est à eux que je dédie ma recette d'aujourd'hui: le Panforte. Papa et maman, je vous offre cette délicieuse friandise typiquement italienne, histoire de souligner votre retour parmi nous, tout en faisant hommage à votre magnifique voyage, dont vous nous parlerez encore longuement, je l'espère.

Comme plusieurs d'entre vous me confient ne pas connaître le Panforte, je vous ajoute un petit texte descriptif très instructif, extrait du site Saveurs du monde:

Le Panforte
Les friandises traditionnelles proviennent souvent de régions spécifiques d' Italie. Un exemple classique, le Panforte ou pain fort était, à l'origine, une friandise de Sienne, en Toscane; sa popularité s'est étendue sur toute l'Italie. On raconte qu'en 1205, les serfs et les paysans du couvent de Montecellesi étaient obligés d'apporter aux religieuses des gâteaux au miel et aux épices en guise de recensement. Ces gâteaux étaient d'un tel délice que bien vite ils tombèrent entre les mains des laïques.

À cette époque, les couvents préparaient des mélanges médicinaux à base d'herbes et d'épices; plus tard, on confia ces tâches à des speziali (pharmaciens); la préparation du Panforte leur fut également attribuée. C'est pourquoi, de nos jours. quelques-unes des marques les plus connues portent le nom d'anciennes familles de pharmaciens. Celui qui se vend le plus de nos jours est le Panforte Margherita, ainsi nommé en l'honneur de la Reine Margherita, épouse du roi italien Umberto I.

S'il apporte une touche spéciale aux repas, c'est pendant les fêtes qu'il connaît son plus grand succès.

Présentation: Le Panforte est rond.

Composition: amandes fraîches, fruits confits, surtout des agrumes, des épices et du miel.

Dégustation: On peut le servir avec toute une gamme de vins mais en Italie, c'est au Vin Santo que va la préférence. Ce vin sucré de raisins était, à une certaine époque, produit par les monastères toscans.

panforte

Ingrédients
2 feuilles de riz
3/4 de tasse de farine
2 c. à soupe de cacao
1/2 c. à thé de cannelle moulue
1/2 c. à thé de gingembre moulu
2/3 tasse de figues séchées, grossièrement coupées
1/4 tasse de dattes, coupées en deux
1/2 tasse d'abricots séchés, grossièrement coupés
3 c. à soupe de cerises séchées
3 c. à soupe de canneberges séchées
1/4 tasse d'amandes mondées grillées
1/4 tasse de noix de cajou grillées
1/4 tasse de noix de macadamia grillées
1/2 tasse de sirop de maïs
4 c. à soupe de cassonade
2 c. à soupe d'eau
100 g de chocolat noir, fondu

Préparation
Préchauffer le four à 290 degrés F.

Huiler un plat à gâteau rond d'environ 20 cm de diamètre et tapisser le fond avec les feuilles de riz.

Mélanger la farine, le cacao et les épices dans un grand bol et incorporer les fruits séchés et les noix.

Dans une petite casserole, mélanger le sirop de maïs, la cassonade et l'eau. Laisser mijoter 5 minutes.

Verser le sirop sur le mélange de fruits et de noix, puis le chocolat fondu et brasser pour bien amalgamer.

Étaler la préparation dans le moule en pressant fermement.

Faire cuire au four 45 minutes et laisser refroidir complètement.

Démouler le panforte et l'envelopper dans du papier d'aluminium.

Laisser reposer toute la nuit avant de le couper en fines tranches. J'espère que vous avez de beaux bras bien musclés!

Recette inspirée du Marabout Pures gourmandises. J'ai changé quelques-uns des fruits secs et diminué la quantité de sucre.

Posté par Ninnie à 07:55 - h. Desserts - Commentaires [31] - Permalien [#]

Commentaires

    Coucou Ninnie !
    J'espère que tu vas bien.
    Dis-moi, ce panforte, est-ce qu'il se conserve longtemps ? Juste pour savoir si je peux le préparer en avance pour mes cadeaux gourmands de Noël...

    Posté par belleble, 27 novembre 2007 à 05:14
  • Bonjour Ninnie!

    Ta recette m'inspire, j'ai envie de l'essayer pour les fêtes. J'ai seulement une petite question : Les feuilles de riz dont tu parles sont-elles les feuilles dont on se sert pour les rouleaux de printemps vietnamiens? Tu les achètes sous quelle forme? Merci!

    Posté par Jasmine, 29 novembre 2007 à 07:12
  • Ou le trouver ??

    Bonjour Ninnie!

    Ou peut-on trouver le Panforte à montreal ?

    J'en ai beaucoup entendu parler et j'aimerais bien y gouter. Merci

    Posté par Easter, 12 décembre 2008 à 20:54
  • Bonjour Easter, tu en trouveras à la Vieille Europe sur le boul. Saint-Laurent. Tape ce nom dans Google et tu trouveras tout de suite l'adresse exacte.

    Posté par Ninnie, 13 décembre 2008 à 11:14
  • Merci beaucoup Ninie, j'ai bien hâte de gouter à ça

    Posté par Easter, 13 décembre 2008 à 11:19
  • hum!

    c'est le prochain dessert que je fais! J'en avais goûté en Italie l'hiver dernier et vraiment c'est très très bon! Merci pour la recette!

    Posté par louise Blais, 02 décembre 2010 à 19:43
  • olalala, qu'est-ce que vous faites avec moi??!! ))) J'adore la cuisine italienne......

    Posté par vente levitra, 22 décembre 2010 à 05:51
  • Ils sont irrésistibles, ces biscuits!

    Posté par Elvira, 19 octobre 2006 à 08:07
  • Comme c'est beau !!! Heureusement que tu mentionnes que la photo est aussi une de tes passions, car sinon je serais un peu jaloux... Tu m'en gardes un, dit ?

    Amitiés
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, 19 octobre 2006 à 08:47
  • je ne connais pas cette gourmandise.... qui a l'air succulente!

    Posté par auré, 19 octobre 2006 à 09:32
  • Le pan forte fait partie de ces douceurs italiennes absolument inoubliables...

    Posté par mamina, 19 octobre 2006 à 09:48
  • humm ça a l'air bon !

    Posté par salwa, 19 octobre 2006 à 10:15
  • ça a l'air très très bon, je ne connaissais pas.

    Posté par estelle, 19 octobre 2006 à 10:31
  • ah l'Italie, un de mes pays de prédilection!
    ton pan forte à l'air délicieux!

    Posté par Claire emma, 19 octobre 2006 à 10:38
  • Tu me donnes encore plus envie de visiter l'Italie!

    Posté par Karine/Carrefour, 19 octobre 2006 à 12:53
  • DÉJÀ sur le panforte, Ninnie ?!?! Bon, je ne sais pas trop de quoi je m'indigne au juste, vu que je zieute déjà les recettes de Noël depuis un petit bout... plus que 66 dodos avant le jour N!
    J'aime bien ton ajout des canneberges et des noix exotiques - un panforte très Montréal! Mon chauvinisme t'en remercie.

    Posté par Anne de Villeray, 19 octobre 2006 à 14:00
  • Le paneforte, c'est toute la douceur de la Toscane pour moi. Le tien est très réussi. Bravo !

    Posté par Sophie, 19 octobre 2006 à 14:28
  • J'aime beaucoup la cuisine italiens mais je ne connaissais pas ces gâteaux , il va falloir que je teste rapidement, merci de nous faire partager cette recette!

    Posté par sophie, 19 octobre 2006 à 15:36
  • oh merci pour la recette ! il y a tout plein de bonnes choses dedans, ça fait envie miam !

    Posté par Vivie, 19 octobre 2006 à 16:35
  • Je ne connaissais pas le panforte! Au final, est-ce dur-dur-dur? Ça a l'air vraiment bon, en tout cas...

    Posté par Banlieusardises, 19 octobre 2006 à 21:32
  • Vraiment spéciale cette gâterie. Ils vont s'en souvenir autant que leur voyage en Italie !

    Posté par raymonde, 19 octobre 2006 à 21:40
  • Martine, en fait, c'est vraiment difficile à couper, mais pas vraiment à mâcher. Étrange mais pourtant vrai! En tous cas, au bureau aujourd'hui, ces friandises ont eu beaucoup de succès. Une collègue compte même en offrir à Noël tellement elle les a aimées!

    Posté par Ninnie, 19 octobre 2006 à 21:41
  • Oh non ! C'est trop dur. De bon matin, nous narguer avec une telle friandise... Et la photo... J'en salive !

    Posté par Belleble, 20 octobre 2006 à 02:58
  • WWAAAOUUUUHHHH, c'est super, je peux en avoir un ?

    Posté par pom d'api, 20 octobre 2006 à 03:58
  • Je ne connaissais pas du tout, c'est tentant cette petite sucrerie!!

    Posté par sylvieaa, 20 octobre 2006 à 08:05
  • superbe panforte! un délice que tu as très bien exécuté! è bellissimo, brava!
    ciao

    Posté par peggy, 21 octobre 2006 à 14:57
  • Je veux pas écoeurer personne, mais j'y ai goûté et c'est HA-LLU-CI-NANT!!! Mon Dieu que c'est bon, je ne connaissait pas moi non plus! Rhhaaaa.

    Posté par Vio, 21 octobre 2006 à 19:10
  • connaissais avec un s, bien entendu!
    hihi

    Posté par Vio, 21 octobre 2006 à 19:10
  • Pour faire suite à Vio, j'ai eu moi aussi l'immense honneur de goûter et d'en ramener à la maison, juste TROP bon...difficile de s'arrêter. Moi aussi je pense en offrir à Noël, mon «chum» veut absolument en faire tellement c'est délicieux.

    Posté par Gen, 23 octobre 2006 à 08:53
  • Un délice !

    Nous avions acheté ce dessert à Florence puis dans une petite épicerie de San Gimignano, plus au sud, toujours en Toscane.

    On en voit partout et les recettes doivent varier d'un endroit à l'autre. Par rapport à ce qu'on a goûté, le tien est légèrement moins chocolaté et avec juste ce qu'il faut d'épices. Meilleur à MON goût !(ce n'est pas parce que tu es ma fille que je n'aurais pas le droit de le dire !)

    Saveur d'Italie avec un..."accent" québécois quoi !

    Posté par Papa, 30 octobre 2006 à 09:00
  • Oh! Belle visite ce matin! Ça me touche que vous ayiez apprécié la friandise et que tu prennes le temps de venir me le dire ici! Merci.

    Posté par Ninnie, 30 octobre 2006 à 09:37

Haut de la page

Laisser un commentaire